Nouveau MMO des vétérans de Blizzard veut éviter la course aux addons de WoW, sans basculer vers Final Fantasy 14

Une nouvelle vision pour les MMO par d’anciens de Blizzard et Riot Games

Un groupe d’anciens de Blizzard et de Riot Games se sont réunis pour créer un nouveau MMO bénéficiant de nombreuses années de travail sur World of Warcraft et un spin-off de League of Legends, bien que certaines questions de conception plus difficiles à résoudre pour le genre n’aient pas encore été élucidées. L’équipe de Fantastic Pixel Castle, lors d’une séance de questions-réponses introductive visant à présenter le studio derrière le MMO, a abordé la question de savoir s’ils prévoient de prendre en charge des mods d’interface utilisateur et, le cas échéant, seront-ils « limités pour ne pas créer la course aux armements présente dans World of Warcraft » ou si une approche similaire à celle de Final Fantasy 14 sera adoptée?

Limitations des add-ons et approche de développement

Le directeur de l’expérience utilisateur, Ed Altorfer, a abordé les limites des add-ons dans le MMO. Il a souligné le risque que représente l’ajout d’add-ons dans le contexte de la manière dont World of Warcraft les gère, ainsi que certaines utilisations potentielles des add-ons pour des fonctionnalités d’accessibilité et de préférences d’interface utilisateur.

La direction prise par le projet Ghost semble viser à quelque chose de moins encombré que World of Warcraft, mais peut-être plus chargé que Final Fantasy 14, du moins en termes de ce qui est permis.

L’équilibre des add-ons : entre tradition de Warcraft et règles strictes de Final Fantasy 14

Les add-ons sont une notion commune dans World of Warcraft, mais leur utilisation est bien différente dans Final Fantasy 14. Square Enix, le développeur de ce dernier, a toujours limité les add-ons, même si les joueurs ne respectent pas toujours ces règles. Même si l’équipe de Ghost ne semble pas aussi stricte que Final Fantasy 14 en ce qui concerne les add-ons, ils seront probablement moins nombreux que ce à quoi les joueurs de World of Warcraft sont habitués.

Ghost veut s’intégrer dans la vie des joueurs

Au final, le studio souhaite que son jeu s’intègre naturellement dans la vie des joueurs, en évitant la complexité excessive de World of Warcraft, tout en offrant un peu plus de souplesse que dans Final Fantasy 14.

Source : www.bing.com