Les Tortues Ninja : Retour en force dans l’industrie du jeu vidéo

Les origines des Tortues Ninja

Coming Out of Their Shells

Les Tortues Ninja, créées par Kevin Eastman et Peter Laird en 1984, ont rapidement conquis le monde du divertissement. Devenant les rois des séries animées du samedi matin, ces quatre tortues anthropomorphes se sont également imposées comme les stars du plus grand film indépendant à ce jour, ainsi que les emblèmes d’un vaste empire de jouets. Lorsqu’elles ont envahi l’industrie du jeu vidéo, elles ont laissé une marque indélébile.

Les années Konami

En 1987, Konami signe avec les créateurs des Tortues Ninja pour produire des jeux vidéo sur console et en arcade. Le premier titre sorti en 1989 sur NES, développé par Ultra Games, est un franc succès malgré des segments de jeu très difficiles. La version arcade de la même année est acclamée pour son gameplay fluide et son action rapide à quatre joueurs en coopération.

La next mutation

Konami capitalise sur le succès des Tortues Ninja avec une trilogie de jeux Game Boy, un titre DOS, et un jeu NES supplémentaire. En 1991, Turtles in Time devient un classique instantané, tant en arcade que sur SNES. Le succès se poursuit avec The Hyperstone Heist sur Sega Genesis, offrant une expérience unique tout en respectant l’héritage des jeux précédents.

Quand les Tortues rencontrent d’autres univers

Au fil des ans, les Tortues Ninja ont fait des apparitions dans de nombreux jeux vidéo, comme Brawlhalla. Malgré des tentatives infructueuses de la part d’Ubisoft et Activision dans les années 2000, le retour en force des Tortues dans des jeux récents comme Shredder’s Revenge et The Cowabunga Collection prouve que la franchise est plus vivante que jamais.

Un avenir radieux pour les Tortues

Grâce à des titres appréciés comme Shredder’s Revenge et Mutants Unleashed, les Tortues Ninja continuent à conquérir de nouveaux fans. Des projets futurs, tels que The Last Ronin et Splintered Fate, promettent de prolonger l’aventure pour les générations à venir. La franchise semble renouer avec le succès qui a marqué ses débuts dans les années 90, offrant aux fans une raison de crier « Cowabunga! »

Source : www.gameinformer.com