Senua’s Saga: Hellblade II – Une suite épique et émotionnelle

Avec Hellblade: Senua’s Sacrifice, les fans pensaient ne pas avoir besoin de suite. Le jeu avait une histoire claire à raconter, et il l’a fait avec talent en abordant les thèmes de la santé mentale de manière artistique et délicate, pour arriver à une conclusion percutante. Pourtant, Senua’s Saga : Hellblade II parvient à justifier pleinement sa présence en mettant en avant la croissance de la guerrière titulaire, qui non seulement évolue personnellement, mais aide également les autres pour la première fois, la présentant sous un jour nouveau et fascinant. Un gameplay affiné et une présentation époustouflante offrent une suite pleinement satisfaisante.

Une Senua plus mûre et confiante

Depuis la conclusion du premier jeu, Senua a gagné en maturité et en confiance en elle. Si les voix provoquées par sa psychose résonnent toujours dans sa tête (le port de casques est fortement recommandé en raison de l’excellent effet audio 3D), elle les a largement acceptées. Cette fois-ci, les voix sont moins impliquées dans le gameplay et servent surtout à renforcer l’aspect narratif : elles sont les manifestations auditives de ses pensées et angoisses les plus profondes.

Une aventure plus complète et cohérente

Le voyage de Senua la conduit dans une nouvelle contrée pour venger les ravages commis par des esclavagistes dans sa terre natale. Alors que cette histoire prend une tournure grandiose et fantastique, on apprécie particulièrement l’importance accordée à la camaraderie. Melina Jurgens livre une fois de plus une performance phénoménale en tant que Senua, et elle est soutenue par un casting tout aussi impressionnant. Voir Senua interagir et voyager avec un petit groupe d’alliés attachants et intéressants, et utiliser les leçons tirées de ses propres luttes pour les aider à surmonter leurs ténèbres, est gratifiant.

L’aventure est plus digeste et cohérente, offrant une histoire excitante et prenante. Les combats un contre un restent sensiblement les mêmes, mais avec une mise à niveau visuelle et cinématographique éblouissante. Les ennemis ne surgissent plus de façon impromptue de l’écran, ce qui permet de garder l’action clairement visible à tout moment.

Une production visuelle exceptionnelle

L’exploration de ce monde époustouflant est également plus divertissante, grâce à une plus grande variété de puzzles. Les énigmes basées sur la perspective sont réduites en nombre et bien réparties tout au long de l’aventure. Les autres défis, tels que résoudre des énigmes d’illumination pour naviguer dans une caverne sombre et terrifiante ou créer des chemins en utilisant une magie de changement de monde, sont divertissants et rendent le voyage plus complet.

La conclusion de Senua’s Saga : Hellblade II est une réussite, et malgré les doutes initiaux sur la poursuite de l’histoire de Senua, on ressort satisfait de la voir affronter de nouveaux monstres, qu’ils soient littéraux ou métaphoriques. Le jeu évite la tentation de gonfler son contenu de manière excessive – il n’est pas le God of War de Xbox, mais un meilleur Hellblade. Ce nouvel opus parvient à offrir des sensations captivantes tout en conservant le récit réfléchi et l’art peu communs dans les jeux triple-A.

Source : www.gameinformer.com