Nintendo révèle les noms alternatifs de Donkey Kong, y compris « Kong Dong ».

Les origines du nom de Donkey Kong, révélées dans des documents judiciaires de Nintendo

Des noms alternatifs pour Donkey Kong

En 1983, des documents judiciaires révèlent que Donkey Kong a failli s’appeler « Kong Dong », parmi de nombreux autres noms envisagés par Nintendo lors d’un procès contre Universal. Ces documents ont été rendus publics par le passionné d’histoire du jeu vidéo Norman Caruso en 2020, et récemment relayés par Supper Mario Broth.

Une bataille juridique entre Universal et Nintendo

Dans les années 80, Universal et Nintendo se sont retrouvés devant les tribunaux, Universal accusant Nintendo d’avoir basé le nom de Donkey Kong sur King Kong, dont la société Universal détenait les droits. Nintendo a remporté le procès, et Donkey Kong est resté la propriété de Nintendo depuis lors.

La distinction entre Donkey Kong et King Kong

Le juge en charge du dossier a noté que Donkey Kong et King Kong étaient différents, le premier étant « farfelu et non sexuel ». Cette différence a été déterminante dans la décision du juge de considérer que le personnage de Donkey Kong était une parodie et non une infraction aux droits d’auteur.

En effet, le gorille Donkey Kong crée une impression humoristique en taquinant Mario, alors que King Kong est décrit comme un gorille féroce à la recherche d’une femme, menant des actions violentes et tragiques.

Retour imminent de Donkey Kong

En 2025, les fans pourront retrouver Donkey Kong sur Nintendo Switch avec la réédition du classique de la Wii, Donkey Kong Country Returns, prévue pour le 16 janvier 2025.

Source : www.eurogamer.net