L’adaptation de l’autobiographie de John Romero pour l’écran en deux formats différents.

Adaptation d’une autobiographie emblématique en film

Le livre autobiographique de John Romero, « Doom Guy: Life in First Person », va être adapté à l’écran sous deux formes différentes. En effet, l’histoire du co-fondateur d’id Software sera à la fois l’objet d’un documentaire réalisé par le cinéaste canadien Rob McCallum, et d’une adaptation dramatisée prévue dans un avenir proche. Ces deux projets seront dirigés par Naomi Harvey de Golden Possum Productions.

Après l’annonce, Romero s’est exprimé en déclarant : « En parlant à la fois avec Rob et Naomi, j’ai su qu’ils étaient l’équipe parfaite pour donner vie à Doom Guy. Nos origines et aspirations ont des similitudes troublantes, et je leur fais confiance pour raconter l’histoire ». McCallum a quant à lui qualifié le parcours de Romero comme « l’antidote manquant pour tous les jouets dépareillés en quête d’espoir et d’âmes soeurs dans l’obscurité du monde ». De son côté, Harvey a ajouté que l’histoire de l’icône du jeu vidéo est « celle d’un triomphe sur la douleur, remplie de compassion et d’inspiration ».

Un parcours tumultueux captivant

La biographie « Doom Guy: Life in First Person » aborde la carrière vidéoludique de Romero, ainsi que sa jeunesse et sa vie familiale. On y trouve des récits sur son père alcoolique, son grand-père raciste qui désapprouvait l’union mixte de ses parents, et sa grand-mère qui dirigeait un bordel au Mexique. En plus de Doom, Romero est également connu pour Quake et Wolfenstein. Ces jeux ont été des précurseurs du genre du jeu de tir à la première personne, et l’année dernière lors de la GDC, Romero a reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière pour son travail.

Source : www.eurogamer.net