La série animée Dead Cells : découvrez la bande-annonce officielle !

Une série animée Dead Cells bientôt en ligne

Une série d’animation par Bobbypills

Dead Cells, le célèbre jeu d’action-plateforme rogue-like des développeurs de Motion Twin, se voit adapté en une série animée de 10 épisodes. Une bande-annonce officielle a récemment été dévoilée par le studio d’animation français Bobbypills, connu pour ses travaux sur les bandes-annonces animées de Dead Cells et de Captain Laserhawk, un spin-off de Far Cry 3: Blood Dragon.

Une aventure sur une île maudite

La série emmène les spectateurs sur une île maudite ravagée par une étrange épidémie, après que le roi insensé de l’île ait développé un remède transformant la population en créatures monstrueuses. Des prophéties décrivant un héros à tête enflammée commencent à apparaître, et il se trouve que ce héros décapité existe bel et bien, mais son objectif n’est pas de sauver un royaume mais simplement d’être laissé tranquille.

Regardez la bande-annonce de Dead Cells: Immortalis sur YouTube

Diffusion prévue pour juin

Dead Cells: Immortalis, tel qu’il est intitulé en France, sera diffusé en exclusivité sur le service de streaming français ADN, avec des épisodes de sept minutes each, à partir du 19 juin. Une version anglaise et une diffusion mondiale sont prévues plus tard dans l’année.

Un succès commercial malgré des déceptions

Dead Cells a rencontré un immense succès, avec plus de 10 millions d’exemplaires vendus depuis sa sortie en 2017. Cependant, des désaccords sont survenus plus tôt cette année lorsque Evil Empire, le studio en charge du support post-lancement du jeu, a annoncé qu’il ne travaillerait plus sur le jeu. Cette décision a pris de court de nombreux fans, car Evil Empire avait précédemment annoncé une feuille de route pour de nouveaux contenus jusqu’à « au moins fin 2024 ».

L’ancien chef de projet de Dead Cells, Sébastien Benard, a qualifié la décision de Motion Twin de « pire coup possible », exprimant toutefois ses vœux de réussite pour Evil Empire dans ses projets futurs et espérant que les membres de l’équipe survivront à ce revirement économique.

Source : www.eurogamer.net