Dr Disrespect avoue des échanges inappropriés : les détails révélés

Une révélation choc de la part de Dr Disrespect

Après une série d’allégations de la part d’anciens employés de Twitch la semaine dernière, le streamer de renom Guy « Dr Disrespect » Beahm a admis avoir été banni définitivement de Twitch en 2020 après avoir échangé « des messages avec un mineur en 2017 » qui « tendaient trop vers l’inapproprié ».

Les révélations qui ont secoué la communauté

Les allégations ont d’abord émergé vendredi dernier, lorsqu’un ancien directeur de compte stratégique de Twitch, Cody Conners, a affirmé qu’une personne non nommée avait été bannie de la plateforme de streaming « car elle avait été surprise en train d’envoyer des messages inappropriés à un mineur via la fonctionnalité Twitch Whispers, et qu’elle avait tenté de le rencontrer lors du TwitchCon ». Un rapport ultérieur de The Verge a explicitement associé les allégations à Beahm après avoir discuté avec deux anciens employés de Twitch.

La raison du bannissement permanent de Beahm sur Twitch, survenu environ à mi-chemin de son contrat d’exclusivité de deux ans avec l’entreprise en 2020, est longtemps restée un mystère. Même après la publication des allégations la semaine dernière, Beahm s’est efforcé de ne pas y répondre explicitement, affirmant être lié par des « obligations légales » liées à son règlement avec Twitch en août 2021. « Je n’ai rien fait de mal », a-t-il ajouté, « tout a été examiné et réglé, rien d’illégal, aucune infraction n’a été constatée, et j’ai été payé. »

Dr Disrespect prend la parole

Cependant, après avoir été évincé de Midnight Society – le studio de développement de jeux qu’il avait co-fondé en 2021 – Beahm a finalement abordé les allégations, admettant avoir échangé des messages avec un mineur en 2017 mais en insistant sur le fait qu’il n’y avait aucune « réelle intention » derrière ces échanges.

« Coupons court au bullshit, comme vous le savez, je n’ai pas de filtre », a écrit Beahm dans une longue déclaration parfois combative partagée sur les réseaux sociaux. « J’ai toujours été franc et honnête avec vous sur tout ce sur quoi je pouvais l’être, et je suis toujours prêt à assumer mes responsabilités… c’est pourquoi je suis là aujourd’hui. »

Une excuse publique et une séparation de Midnight Society

« Tout d’abord, je tiens à m’excuser auprès de tous les membres de ma communauté ainsi que de ceux qui me sont proches, de mon équipe et de tous les membres de Midnight Society Game Studio. Beaucoup de gens ont été laissés dans le noir concernant ce qui s’est passé hier avec Midnight Society et moi, et nous avons pris la décision douloureuse, de commun accord, que je me retire. Notre équipe est composée de personnes incroyablement talentueuses et bonnes pour qui avoir de grandes ambitions professionnelles et des familles, et je ne voudrais jamais compromettre la culture que nous avons soigneusement construite. »

Enfin, après la déclaration de Beahm, le co-fondateur de Midnight Society, Robert Bowling, a pris la parole sur les réseaux sociaux avec son propre message. « Si vous envoyez des messages inappropriés à un mineur », a-t-il écrit, « je ne peux pas travailler avec vous. Point final. J’ai promis d’agir uniquement sur des faits, et c’est ce que j’ai fait. »

Au-delà de ce scandale, la société Turtle Beach a confirmé la fin de son partenariat de longue date avec Beahm dans une déclaration à IGN.

Source : www.eurogamer.net