Riot Games s’engage à résoudre les attaques DDoS contre l’équipe League of Legends de T1

Les attaques DDoS font rage chez T1 : Riot Games promet des solutions

Riot Games réagit face aux attaques DDoS sur l’équipe de League of Legends de T1

Au cours des derniers mois, l’équipe LoL de T1 a été victime d’attaques DDoS perturbatrices sur leurs joueurs, entraînant l’annulation des streams. Face à ce problème persistant, T1 a publiquement interpellé Riot Games, exigeant une solution.

La situation est devenue critique lorsque Faker a démarré un stream pour la première fois après son retour du MSI, pour se retrouver confronté à des problèmes de connexion dus aux attaques DDoS.

Les mesures prises par Riot Games

Riot Games a finalement répondu aux problèmes de DDoS, déclarant que cela était une priorité absolue pour eux et s’engageant à le résoudre. Meddler de Riot a affirmé travailler en étroite collaboration avec T1 pour créer un environnement de jeu et de streaming sécurisé.

Meddler déclare que Riot travaille avec T1 depuis plusieurs mois, mais que les récentes attaques DDoS étaient différentes des attaques déjà subies plus tôt dans l’année, ce qui signifie qu’aucune solution n’était disponible à ce moment-là.

“Depuis le début des dernières attaques, nous avons une équipe chargée d’enquêter sur les causes de ces problèmes récents et nous dialoguons en permanence avec T1 sur d’autres façons d’atténuer ces attaques », a déclaré Meddler.

“Cela est une priorité absolue pour nous et le restera pendant que nous cherchons à résoudre ces problèmes dans la région. Nous continuerons de déployer chaque ressource pour enquêter sur les causes et trouver des solutions.”

Impact des attaques DDoS sur T1

Outre les streams, les attaques DDoS affectent également l’entraînement de T1, car l’incapacité de faire du SoloQ pose problème pour les joueurs qui ont besoin de jouer pour rester performants.

Les attaques ont également coûté de l’argent à T1, entraînant des implications financières importantes pour leur organisation.

De plus, selon les révélations de Rekkles, ce n’était pas seulement l’équipe principale de LoL de T1 qui souffrait des attaques. Leur équipe Challengers LCK, dont fait partie Rekkles, a également été touchée, tout comme leur équipe de Valorant qui s’entraînait dans la même installation.

Source : www.dexerto.com