Les attaques DDoS mettent T1 en difficulté : les streams suspendus !

Les attaques DDoS ont sévi l’équipe League of Legends de T1 pendant plusieurs mois, obligeant l’équipe à modifier complètement sa manière de s’entraîner et à annuler ses streams. Maintenant, T1 est allé jusqu’à interpeller directement Riot et à exiger des actions.

Streams annulés et frustrations : T1 contre les attaques DDoS

Cette annonce s’accompagne de la nouvelle selon laquelle T1 est contraint d’annuler ses streams League of Legends de manière généralisée. Faker a recommencé à streamer pour la première fois depuis son retour de MSI et a immédiatement été victime de déconnexions et de problèmes de connexion résultant des attaques DDoS.

« C’est avec une profonde frustration que nous devons annoncer la suspension indéfinie des streams de nos joueurs en raison des attaques DDoS en cours », déclare le communiqué de T1. Pour près de six mois, ces attaques ont persisté, et nous espérions que Riot Corée et Riot Games trouveraient une solution à long terme pour permettre à nos joueurs et aux autres équipes affectées de reprendre des horaires d’entraînement normaux. Malheureusement, cela n’a pas encore eu lieu. »

T1 a reconnu les efforts de Riot pour mettre en place des contre-mesures contre les attaques DDoS à leur QG alors que l’équipe était à l’étranger en compétition à MSI 2024, mais cela n’a fonctionné que pour leurs joueurs jouant depuis leur QG.

Problèmes financiers et appel à l’action

« Le problème s’est déplacé, les comptes des joueurs jouant aux côtés de notre équipe sont maintenant visés, perturbant nos sessions de SoloQ en direct. Cette situation nous oblige à mettre en pause nos streams, entraînant des implications financières significatives pour notre organisation. » Considérant la popularité des joueurs de T1 (et le coût élevé de les maintenir dans l’équipe), ne pas pouvoir mettre ces joueurs devant les fans est frustrant pour l’organisation.

De plus, cela fait en sorte que les joueurs qui essaient simplement de s’entraîner en solo queue sont affectés simplement en étant en match avec ou contre des joueurs de T1.

Appels à l’action et messages aux fans

« La principale préoccupation est que Riot Corée et Riot Games assument leurs responsabilités et arrêtent ces attaques. Le problème échappe au contrôle de T1 ou de notre groupe de propriété. » T1 a ensuite précisé que la LCK n’est pas responsable de ces problèmes et que la responsabilité incombe à Riot. Ils ont également demandé aux fans de T1 de ne pas agir contre Riot en raison du drame, affirmant avoir fait la déclaration purement pour tenir les fans informés de ce qui se passe en interne.

Il est important de garder à l’esprit que ces problèmes résultent uniquement d’une vulnérabilité dans le client de la ligue sud-coréenne et que d’autres équipes dans d’autres régions ne sont pas affectées. Riot est resté discret sur la question, ne voulant pas avertir les assaillants des contre-mesures qu’ils prennent contre eux.

Et bien que le problème soit toujours en cours, il n’est pas aussi grave que lorsque la LCK a dû être reportée entièrement en raison des attaques DDoS empêchant le déroulement de la saison régulière.

Source : www.bing.com