GTA 6 : Le débat sur le ‘woke’ est brutalement fermé

Depuis 27 ans, la série Grand Theft Auto a marqué l’histoire du jeu vidéo. Souvent critiquée pour son humour masculin axé sur les clichés, il ne faut pas oublier qu’elle a aussi su faire preuve d’inclusivité.

Grand Theft Auto 6 : Vers une première protagoniste féminine

Grand Theft Auto 6, annoncé comme le premier opus de la franchise à avoir une héroïne féminine, rappelle pourtant qu’il était possible de jouer en tant que femme dans le jeu original. Toujours adepte d’une vision sarcastique de la société, Rockstar Games se voit accusé par une minorité de vouloir créer un jeu « woke ».

Le débat autour de GTA 6 et du « go woke, go broke »

Le premier trailer de Grand Theft Auto 6 laisse entrevoir une inspiration de la réalité actuelle, laissant présager des thèmes tels que l’élection de Trump, Black Lives Matter, ou le mouvement #MeToo. Malgré les attentes considérables envers GTA 6, certains redoutent l’impact du concept de « go woke, go broke ». Cependant, de nombreux fans rappellent que la série a toujours su aborder des sujets sensibles.

Réactions autour du jeu

Les réactions autour de GTA 6 sont variées. Certains affirment que le jeu va trop loin dans les thématiques « woke », tandis que d’autres, comme l’acteur Ned Luke de GTA V, défendent l’évolution de la série. Il est indéniable que l’industrie du jeu vidéo a évolué depuis la sortie de GTA V en 2013, et que même une franchise aussi iconique que Grand Theft Auto doit s’adapter aux changements de la société actuelle.

Source : www.ggrecon.com