Epic Games Notarise Fortnite app: avancée pour le lancement de l’App Store iPhone.

La société Epic Games poursuit ses projets visant à relancer « Fortnite » sur sa propre boutique d’applications iPhone pour les utilisateurs de l’UE en soumettant l’Epic Games Store et l’application Fortnite mise à jour à Apple pour la notarisation.

Avancée de Epic Games vers le retour de « Fortnite » sur iPhone

Epic Games avance dans ses plans visant à relancer le jeu populaire « Fortnite » sur sa propre boutique d’applications iPhone, spécifiquement pour les utilisateurs de l’UE. Le compte Epic Games Newsroom sur X, anciennement Twitter, a révélé que la société a soumis l’Epic Games Store et l’application Fortnite mise à jour à Apple Inc. pour le processus de notarisation nécessaire. Malgré ses objections aux procédures d’Apple pour la mise en place de boutiques d’applications alternatives et la soumission d’applications, Epic a choisi de se conformer aux règles pour ramener son jeu aux utilisateurs iOS.

Les enjeux de cette démarche

Auparavant, Epic était interdit de vendre ses produits et services sur l’App Store et avait brièvement perdu sa licence de développeur pour avoir enfreint les règles d’Apple. Cependant, l’entreprise a retrouvé son statut de développeur après que l’UE ait mis en œuvre ses règles du Digital Markets Act. Le DMA a obligé Apple à permettre aux développeurs tiers d’accéder à ses plateformes avec des restrictions minimales. Cependant, Apple conserve le droit de vérifier les applications et boutiques d’applications tierces pour garantir leur conformité avec ses politiques de sécurité et de confidentialité des utilisateurs.

Auparavant, des développeurs comme Epic et Spotify Inc. avaient exprimé leur insatisfaction vis-à-vis des exigences d’Apple. L’UE enquête actuellement sur les règles d’Apple concernant les boutiques d’applications alternatives et sa Core Technology Fee. Aux États-Unis, Apple se défend contre des accusations de pratiques anticoncurrentielles portées par le ministère de la Justice et 16 procureurs généraux d’État. En mars, ils ont intenté un procès contre Apple, l’accusant d’utiliser des tactiques illégales pour maintenir son monopole sur le marché des smartphones.

Source : www.benzinga.com